Vivoka annonce une levée de fonds d’un million d’euros.

Vivoka, start-up lorraine fondée en 2015, vient de réaliser une levée de fonds d’un million d’euros. Avec cette somme l’entreprise souhaite développer sa solution d’intelligence artificielle à reconnaissance vocale 100% Made in France. La levée de fonds, réalisée avec l’aide du Groupe Etchart et de business angles, va permettre à la société lorraine de doubler ses effectifs et de commercialiser ses produits high-tech sur le marché français.

 

L’intelligence artificielle 100% Made in France

 

L’intelligence artificielle développée par Vivoka a pour mission de répondre aux besoins de ses utilisateurs par l’intermédiaire de notion de contexte. Cette technologie, que les fondateurs de la start-up ont appelée Lola, est une IA dotée d’un système de reconnaissance vocale qui comprend tout ce qu’on lui dit. Cette innovation à portée de voix est capable de déchiffrer le langage naturel et les intentions d’utilisateur.

La technologie conçue par Vivoka a une capacité de compréhension de la parole proche de celle d’un humain. Elle a été d’ailleurs intégrée dans ZAC, un hologramme sous la forme d’un petit raton-laveur, pouvant contrôler tous les équipements de la maison. Ce produit, annoncé pour Q3 2018, sera disponible via certains promoteurs immobiliers et bailleurs sociaux. Le succès de Vivoka et de ses produits est confirmé par plusieurs partenariats stratégiques noués avec les entreprises tel que Philips, Netatmo ou Danfoss.

 

L’ascension fulgurante de Vivoka sur le marché de reconnaissance vocale

 

Après seulement trois ans d’existence, Vivoka rencontre un grand succès sur le marché des nouvelles technologies et ambitionne aujourd’hui de devenir la référence de la reconnaissance vocale en France. L’entreprise lorraine a gagné plusieurs prix d’innovation tels que le prix de Green Tech Verte et de Synergie Lorraine.

La start-up a profité également de sa présence au Salon CES 2018 à Las Vegas, pour présenter à cette occasion son nouveau concept. La levée de fonds d’un million d’euros bouclée aujourd’hui confirme la notoriété de Vivoka et sa position forte sur le marché du high-tech.

 

Croissance, industrialisation et commercialisation

 

Ce premier tour de financement a été réalisé entre les capital-investisseurs : Eric Denoyer, le Groupe Etchart, Laurent Rouach, Jean-Daniel Hamet et Gilles Caumont. La levée de fonds permettra à Vivoka notamment d’accélérer son développement, de finaliser son industrialisation ainsi que de préparer le lancement commercial du produit ZAC, la box smart-home présentée au CES 2018.

William Simonin, fondateur de Vivoka, résume ainsi l’objectif de cette levée de fonds : « Le financement obtenu couplé à la visibilité apportée par le CES nous donnent maintenant toutes les cartes en mains pour finir l’industrialisation, continuer nos recrutements et préparer notre lancement commercial ».