voice speech tech CES 2021

Consumer Electronics Show (CES) : Les tendances du vocal en 2021

 

Le Consumer Electronics Show démarre l’année 2021 avec sa nouvelle édition et compte nous présenter à nouveau les dernières innovations technologiques. Vivoka y participant à nouveau, nous nous devons de vous présenter les prochaines tendances des technologies vocales.

 

CES Logo - CES 2021

 

Remarquons tout d’abord la place de plus en plus importante qu’occupe l’interface vocale dans nos usages. Débutant des simples assistants vocaux dans nos smartphones, elle est aujourd’hui dans des systèmes vocaux embarqués dans des voitures, les smart speakers de nos maisons et même des réfrigérateurs contrôlables vocalement.

 

Cette évolution rapide et constante des usages crée de nouvelles tendances chaque année, traduisant ainsi un marché de plus en plus amateur de technologies vocales, mais surtout davantage diversifié. Et cela nous amène directement à notre premier point.

 

Les assistants vocaux personnalisés : devenir technologiquement indépendant à l’heure des GAFAM.

 

À l’origine, le concept d’assistant vocal était généralement rattaché aux systèmes conçus par Apple, Google et Amazon, ces derniers étant les acteurs principaux sur ce sujet. Du fait d’une complexité technologique importante et d’un manque de solutions alternatives, les entreprises souhaitant créer des assistants vocaux pour leurs activités devaient presque exclusivement passer par les GAFAM.

 

Aujourd’hui, le paradigme est bien différent, avec pléthore d’acteurs répartis sur les différents domaines (transcription vocale, synthèse vocale, traitement du langage, intelligence artificielle etc.) donnant ainsi une plus grande liberté à la demande. En d’autres termes nous parlons de la propriété des données, une meilleure rentabilité et la possibilité de créer une expérience plus spécifique à un domaine.

 

C’est ce qui aujourd’hui se traduit par l’augmentation constante des assistants vocaux personnalisés, véritables reflets de l’image de marque des entreprises.

 

Vous souhaitez créer votre propre assistant vocal ? Découvrez le Voice Development Kit en essai gratuit !

 

Ces projets permettent de donner naissance à des interfaces vocales toujours plus innovantes et ambitieuses. Par exemple, les assistants vocaux dans les véhicules. Certes, certains constructeurs choisissent les assistants grands publics, mais d’autres comme Mercedes pour ne citer que lui se tournent vers des acteurs comme Cerence pour créer de A à Z l’assistant vocal adapté à leur positionnement et leurs produits.

 

C’est dans cette tendance que s’inscrit la création du Voice Development Kit par Vivoka. L’idée est de redonner la technologie aux entreprises tout en la simplifiant afin de la rendre accessible. Cela permet donc à chacun de créer une interface vocale, plus ou moins complète et complexe selon les cas, en un temps record et sans forcément devoir se reposer sur l’expertise de leaders technologiques.

 

La diversification des appareils ou « wearables » équipés d’interactions vocales.

 

Aujourd’hui la mobilité est un facteur clé pour de nombreux utilisateurs. C’est de ce postulat que des produits ont vu le jour comme les écouteurs sans fil, les montres connectées et même les Smart Glasses (lunettes connectées). Bien évidemment, la liste n’est pas exhaustive et mieux encore, elle s’agrandit. Bien que représentée par les GAFAM principalement (Google Pixel buds, Apple watch, Amazon Echo frames…), de nouveaux acteurs vont la rejoindre cette année…

 

Ces différents outils du quotidien sont de parfait hôtes aux technologies vocales. D’une part les services cloud sont compatibles de par la connectivité des objets, d’autre part les technologies embarquées (sans connexion internet) sont de plus en plus populaires et performantes.

 

(The Verge : « These smart glasses convert words into voice for people who are visually impaired – Credit : Oton Glass)

 

Ces objets vont en 2021 devenir de plus en plus importants car les services proposés aux utilisateurs, et l’expérience imaginée, doivent opérer tout au long du parcours. En effet, la technologie est totalement nomade, de la maison, aux bornes des magasins jusqu’aux voitures et sur nous-mêmes.

 

Les solutions de reconnaissance vocale étant de nouvelles manières d’interagir avec les innovations et ces dernières étant de plus en plus ouvertes à ce procédé, il n’est pas étonnant de voir émerger de plus en plus de cas d’usages.

 

Nos technologies passent des objets stationnaires aux accessoires mobiles qui ont accès à plus de données que jamais, nous allons commencer à développer de nouveaux standards d’utilisation.

 

Les voix et secteurs qui vont se faire entendre en 2021 (et au Consumer Electronics Show) !

 

Le gaming. Cette industrie, toujours en quête d’innovation (VR/AR,  est estimée à plus de 60 milliards de dollars, rien qu’aux États-Unis. Les interfaces vocales sont déjà expérimentées et même commercialisées dans certains cas. Par exemple, en juillet 2019, il y a eu une augmentation de 160% des jeux Alexa à commande vocale par rapport à l’année précédente, ce qui prouve que ce type d’engagement est plus qu’une simple supposition.

 

Qu’est-ce qui nous attend ? Pour les expériences en jeu, nous imaginons que la voix joue un rôle plus central, permettant aux utilisateurs de s’exprimer à voix haute dans des casques et de faire interpréter leurs réponses par les personnages dans les jeux. Au lieu des menus et de la sélection de texte, la voix deviendra un nouveau moyen plus immersif de communiquer. En outre, du côté matériel, il ne faudra pas longtemps pour voir apparaître des consoles à commande vocale, avec des mots de réveil personnalisés.

 

Pour illustrer cela, voici une vidéo de commandes vocales intégrées au jeu Star Wars Squadrons permettant au joueur d’être assisté par un assistant personnel (et c’est faisable avec le VDK !).

 

 

 

 

Également, en dehors du jeux-vidéo directement, des assistants peuvent prendre le rôle de coach pour les apprentis joueurs de e-sport. Bien que des sociétés comme Gosu AI aient déjà commencé à développer le marché de l’assistance vocale pendant les jeux, il s’agit d’un domaine potentiellement énorme pour la voix. Nous estimons qu’il va se développer rapidement au même titre que l’e-sport continue d’évoluer.

 

Tandis que les jeux vidéo continuent de réinventer l’avant-garde avec des graphismes impressionnants, de nouvelles plateformes et un gameplay immersif, la voix pourrait être la prochaine frontière, tant du point de vue du personnage que du joueur.

 

La publicité. Jamais à court d’idées, le monde de la publicité ne cesse d’identifier les nouveaux usages des consommateurs pour augmenter sa présence, sa pertinence et donc son efficacité.

 

En effet, l’engagement est toujours au cœur des préoccupations des publicitaires. C’est pourquoi, déjà en 2020, l’évolution des publicités vocales interactives s’est déjà fait ressentir.  Le service de streaming Peacock de NBCUniversal a lancé des publicités vocales « sur commande » qui permettent aux téléspectateurs d’interagir directement avec les publicités via le micro de leur télécommande.

 

D’autres exemples viennent confirmer cette tendance vers le “vocal” dans la publicité. Pandora a récemment ouvert son programme de publicité vocale en version bêta et a fait part des résultats positifs de ses projets pilotes, montrant que 47 % des utilisateurs ont déclaré qu’ils aimaient ou appréciaient le concept de répondre avec leur voix et que 72 % des utilisateurs ont déclaré qu’ils trouvaient le format publicitaire facile à utiliser.

 

Là aussi, l’orientation des marques vers des assistants vocaux propriétaires se ressent. En effet, les entreprises réalisent comment avoir leur propre assistant vocal leur donne le choix de comment, quand et où faire intervenir leur interface vocale sans être contraintes par des entreprises big tech.

 


 

Une chose n’est plus à prouver, les technologies vocales et leurs usages ne cessent de s’améliorer et de se diversifier. Les tendances que nous avons présentées dans cet article sont déjà en passe de devenir une réalité sur le marché. L’enjeu pour le “vocal” reste de s’inscrire durablement dans la dynamique des utilisateurs et des entreprises. 2021 y participera certainement !

Vous avez des questions ? Envoyez-nous un message !