intelligence artificielle vivoka

Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle ?

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’intelligence artificielle telle que nous la connaissons n’est pas une chose qu’il faut craindre, bien au contraire. Plusieurs discours tendent à l’incriminer pour diverses raisons comme la disparition d’emplois ou la perte d’humanisation. Pourtant, dans les faits, les apports de cette technologie sont une véritable aubaine pour l’Homme. S’ajoute à cela de nombreuses fictions telles qu’iRobot qui offrent un spectacle plus qu’horrifique de l’IA, nuisant à sa popularité en montrant son plus funeste destin.

Tout d’abord, l’intelligence artificielle a encore énormément de chemin à parcourir avant de pouvoir ne serait-ce que frôler la complexité du cerveau humain. En effet, elle est aujourd’hui extrêmement efficace pour traiter des tâches répétitives car sa puissance de calcul lui permet d’exceller en la matière. De plus, l’Homme est toujours un facteur décisif dans son fonctionnement, car l’IA a besoin de l’intervention humaine pour fonctionner. Ceci, remet déjà très largement en question les scénarios catastrophes !

Par ailleurs, comme pour toute innovation majeure, certaines choses disparaissent, d’autres sont créées. Ainsi, de nombreux métiers, liés à l’IA, sont amenés à apparaître dans la sphère professionnelle afin de concevoir et gérer au mieux ces intelligences artificielles qui feront parties de notre quotidien. « Oui, mais du coup certains métiers disparaîtront ! » nous diriez-vous. En réalité, non, car l’intelligence artificielle sera au service des individus, quelle que soit leur fonction. Son objectif n’est pas de remplacer l’Homme, mais bel et bien de l’accompagner afin d’améliorer son efficacité tout en diminuant ses efforts.

Des exemples valent certainement mieux que des explications interminables pour appuyer les apports de cette technologie. Aujourd’hui, dans le domaine médical, Watson, le système conçu par IBM, réalise des prouesses, comme la détection de maladie à des taux de précision records (90% contre 50% venant d’un médecin sur le diagnostic d’un cancer du poumon). De la même manière, en ce qui concerne le maintien à domicile, l’analyse des habitudes, une tâche répétitive, permet de déceler des anomalies et d’alerter les secours en cas de problème, sauvant de nombreuses vies.

Dans une dimension plus écologique, l’IA offre des analyses continues du fonctionnement des habitations afin d’oeuvrer pour la réduction des consommations énergétiques et directement, pour un monde plus vert. Il est même possible de protéger des espèces animales grâce à l’IA, Two-I, une start-up du Grand-Est est en mesure d’identifier les cétacés de la côte atlantique française afin de surveiller leur population et la préserver. Côté applications, ce ne sont que quelques exemples des possibilités de l’intelligence artificielle.

En définitive, ce qu’il faut retenir est qu’elle est amenée à jouer un rôle décisif dans la pérennité de l’Homme.